Fédération Internationale Lutte Entertainment, le forum ou vous avez une Fédération de Lutte à gérer!
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LWL Lights #1

Aller en bas 
AuteurMessage
Robert Durand
Débutant
Débutant
avatar

Messages : 28
Points : 42
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 28

MessageSujet: LWL Lights #1   Jeu 8 Mar - 12:26

Paris
Halle Carpentier
08-03-2012


Nous voila dans une salle surchauffée. Le travail de promotion sans relâche de l'équipe commerciale de la LWL aura marché. Une semaine après le lancement de la chaîne Lumière sur la TNT, la toute nouvelle Lights Wrestling League envahit la Halle Carpentier. 6000 personnes sont présentes, ce qui est assez énorme pour un début. Venant de toute la France et d'Europe pour admirer les nouveaux gladiateurs français, les spectateurs sont impatients. La Ville Lumière rend hommage à la lutte ce soir.
40 ans après l'Ange Blanc, le Bourreau de Béthune.
20 ans après André le Géant.
Oui, la lutte française connaît peut être son heure de gloire.

Ceci se voit parmi les spectateurs, j'ai compté une dizaine de mamies, des gosses sevrés à la WWE avec de T-Shirts John Cena, des marks à la voix grave venant de Paris et d'autres coins de l'Hexagone.

Alors que le lancement antenne n'est pas venu, c'est Robert Durand qui s'avance sur le ring, tout le monde l'applaudit, les tests se règlent et il prend le micro pour s'adresser au public.
Il commence par dire qu'il est ravi qu'autant de gens se soient déplacés pour ce show, que le catch est une réelle institution en France et que des jeunes ici s'entraînent dur pour réaliser leur rêve. Il prévient aussi que ces prises sont dangereuses et qu'il ne faut pas les reproduire chez soi. Ce petit discours démago lui vaut quelques huées alors il enchaîne et annonce les lutteurs de ce soir.
Il prend alors le micro pour présenter l'annonceur officiel de la LWL, Thierry Bougeard, celui ci arrive en costume noeud-pap, ce dernier annonce lui même les commentateurs Agius et Chéreau pendant que Durand quitte le ring. Les deux compères entrent dans l'arène sous une ovation du public et s'installent sur la table des commentateurs.
La régie signale que le direct va être lancé, le show peut commencer !

_____________________________________________________

Les détracteurs diront que la musique choisie pour l'intro est une bonne soupe de merde. Qu'importe, on entend bien "Contact" de Kyo.

Quelques pyrotechnies retentissent. Rien à voir avec la WWE mais les dix mamies ont l'air impressionnées "oh dis doonnnc !"

_____________________________________________________

L'intro du show étant faite, les smarts entendent une musique familière. Hey ! C'est le suisse Claudio Castagnoli qui fait son entrée sur le ring, avec un costard blanc très classe. Il prend le micro et commence à dire qu'il est ravi de pouvoir faire partie de ce projet qui vise à remettre le catch européen sur le devant de la scène. Mais qu'il était évident qu'il serait impossible de réaliser ça sans lui, le plus grand lutteur européen. Il continue en expliquant que si il est réellement la tête de proue de ce projet, c'est parce qu'il est suisse, qu'il est un excellent lutteur et que personne ne peut lui arriver à la cheville. Il reçoit alors une heat assez forte.

Arrive le sauveur, Luc Moreau fait son entrée et interrompt Claudio Castagnoli. Il commence par lui remercier d'avoir accepté de venir parce qu'il sentait qu'il allait s'ennuyer face au reste du roster. Il lui remercie aussi d'avoir foiré son futur dans une grande fédération pour lui faire face. Pour finir, il dit qu'il doit à son tour, remercier son pays à la fiscalité avantageuse pour le costume sur mesure qu'il a pu se payer et qu'il va remettre la semaine prochaine si il n'est pas sale.
Claudio reprend la parole, il lui dit qu'il n'est qu'un pauvre perdant arrogant et qu'il devrait se taire et s'incliner devant le champion qu'il est. Double C renchérit en disant qu'il devrait être nommé champion tout de suite pour ne pas perdre de temps devant un résultat évident. Luc répond en disant que c'est le premier show et qu'il serait dommage qu'il commence à revendiquer quoi que ce soit alors que Christophe Agius peut tout à fait aussi demander un match de championnat. Moreau ajoute qu'il aimerait bien lui montrer de quoi il est capable mais il veut lui revoir la semaine prochaine avec le même costume et ne veut pas l'abîmer.

Robert Durand apparaît alors. Il dit que Moreau à raison et que tout le Monde est au même niveau en ce moment. Mais qu'il est temps d'allumer les lumières et que les préparatifs ne vont pas durer indéfiniment. Il annonce qu'il va organiser un tournoi pour que le vainqueur devienne le nouveau champion International de la LWL. Et le premier match, c'est Moreau contre Castagnoli, ce soir pour le Main Event.

Castagnoli ne bronche pas, au contraire de Luc Moreau, avec un sourire colgate.

_____________________________________________________


Arnaud Guaud vs Liam Hornson
Les deux lutteurs étaient plus ou moins inconnus du public, mais les dirty moves de Hornson ont vite fait comprendre que c'était Guaud qu'il fallait soutenir. Le match est très équilibré entre les deux protagonistes mais après une plancha ratée de Guaud, Liam Hornson en a profité pour prendre l'avantage. Après avoir explosé le français avec un Powerslam, Hornson s'est préparé pour un Slingshot Sommersault Leg Drop esquivé par Guaud qui le couvre avec un roll-up.
Victoire d'Arnaud Guaud


_____________________________________________________


Eddy Karouen arrive sur le ring. Il se présente comme un pur combattant, pugnace et intègre. Karouen montre son poing droit et le présente comme une arme puissante qui lui a permi de remporter de nombreux combats en MMA et en Lutte professionnelle.
Mais il est interrompu par l'AK Nord Crew qui l'invective. C'est Youss qui prend la parole et le décrit comme un pédé qui a oublié d'ou il venait. Il dit qu'il l'a vu lutter avec un slip Bleu-blanc-rouge et qu'il a honte. Eddy lui répond qu'il s'en fout de sa honte, mais qu'eux devraient lui respecter. Eddy dit que des branleurs comme l'AKNC, il en a vu toute sa vie et qu'il a lutté fort pour sortir de son trou et se révéler. M-D s'approche de lui et lui fait un coup de pression mais Eddy se retient. M-D lui crache à la gueule et Karouen lui balance une mandale dans la tête qui l'éloigne. Mais les quatres autres se ruent sur lui à coups de pied et de poing. Ils le mettent à terre et le tabassent. M-D se relève et demande aux autres de le soulever. Il monte sur la troisième corde et assène un puissant NTM Ghetto Stomp sur Karouen, KO sur le ring.

Une page de pub est lancée. Hors antenne, des médecins viennent voir Karouen mais il parvient à se relever tout seul et rentre dans les vestiaires en colère.


_____________________________________________________


Damien Zizou vs Callaghan
Un match très rapide. Zizou essaye de dominer avec ses kicks, qui représentent globalement son seul moveset. Il se place pour le Pelé Kick mais Callaghan esquive, s'élance dans les cordes et assène un sévère Double Knee Strike dans la face du footeux. 1-2-3, victoire rapide de Callaghan qui se place pour le match pour le titre.


_____________________________________________________


On voit François Aventuri depuis l'écran géant. Il remercie les spectateurs de s'être rendus nombreux et donne rendez-vous aux téléspectateurs la semaine prochaine. L'homme d'affaires annonce à la LWL que le prochain PPV sera diffusé sur Canal + dans un mois et qu'il aura lieu à l'Arena de Montpellier pour le premier match de championnat de l'histoire de la LWL.


_____________________________________________________

Chris Loukanidis & Romeo Roselli vs Lance Hoyt
Un match handicap entre ces trois confirmés des rings. Hoyt domine Roselli de la tête et des épaules avant qu'il parvienne à faire le tag à son ex-compère de la NWE, Loukanidis. Il parvient à mettre à terre Hoyt avec un Polish Hammer et un Big Boot et le place pour le Greeklock mais Hoyt ne le laisse pas faire et contre immédiatement en Blackout. Hoyt avait la victoire acquise mais Roselli casse le tombé. Hoyt lui assène un Chokeslam. Loukanidis se relève et porte un puissant Spear sur le géant texan. Loukanidis reprend le dessus avant de lui porter pour de bon le Greeklock. Hoyt essaie de s'en défaire en accrochant son pied sur une corde mais n'arrive pas à casser cette prise. Il finit par abandonner.
Victoire de Chris Loukanidis & Romeo Roselli


Après le match, Roselli, frustré de ne pas avoir pu se montrer sur un meilleur jour donne un Rome-KO à Hoyt.

_____________________________________________________

Pierre Balki apparaît sur le ring pour lancer son mini-show. Pour cela il demande à la foule de se préparer pour son invité, il s'agit de Johnny Horgan ! Les cris retentissent de partout et la foule est acquise au californien qui en profite pour taper des mains. Il prend ensuite le micro pour dire "je parle un tout petit peu français" avec son accent. Balki lui dit que lui et les fans sont heureux de le recevoir et lui dit en anglais qu'il est québécois et qu'il comprend bien l'anglais. Il pourra ainsi traduire. Johnny parle en anglais et Balki traduit : "Bonjour, je suis Johnny Horgan, un ancien lutteur raté et je suis une duchesse". La foule comprend bien ce qui se passe entre les rires et les huées envers Pierre Balki. Chéreau et Agius essayent de faire comprendre au Moonlight Driver qu'il traduit n'importe quoi. Horgan commence à poser des questions à Balki mais lui fait encore confiance. Il redit quelque chose et Balki retraduit "Moi, j'ai découvert Paris et les bars gays du Marais, c'est fascinant. On y fait de tas de rencontres." Agius est plié en deux et Horgan commence à comprendre qu'il se fait duper. Il s'approche de Balki qui recule de peur. Cameron Johnson arrive et dit à Johnny ce que Balki à traduit et redit en français ce qu'Horgan a vraiment dit. L'ex-John Morrison commence alors à rire et serre la main de Balki comme un "sans rancune" avant de lui donner un coup de pied dans le ventre et de lui donner le Starship Pain Walk of Fame.
Johnny Horgan fait des taunts et Cameron Johnson lui fait un clin d'oeil avant de rejoindre le ring et de lui proposer un match à l'improviste.

Cameron Johnson vs Johnny Horgan
Le match entre les deux est très aérien mais le public penche naturellement pour l'ex-star de la WWE. Cameron Johnson était prêt à conclure le match avec son Sharpshooter mais Horgan contre et donne un springboard Shining Wizard pour la victoire.
Johnny Horgan remporte le match


_____________________________________________________

Le Main Event est enfin arrivé.
Claudio Castagnoli vs Luc Moreau
Un très beau match. Très technique et impressionnant. La foule divergeant ne sait qui supporter. Moreau se montre sous son meilleur jour et domine le match face à Castagnoli. Le suisse essaye de reprendre le dessus à plusieurs reprises mais Moreau est toujours dans sa forme de croisière. Luc Moreau sortira un corkscrew crossbody à l'exterieur du ring, chose qu'on voit assez peu de sa part. Après s'être pris un scoop slam, Claudio contre Moreau avec un Giant Swing de 10 tours et reprend le dessus. Claudio fait alors l'étalage de son moveset. Il conclut par un Osaka Street Cutter qui était prêt à achever Moreau mais celui-ci se dégage in-extremis. Claudio relève Moreau et lui enfonce un gros Pyramid Bomb. Riiicola. Un, deux et trois. Claudio remporte le combat et élimine Luc Moreau de la course au titre.

Claudio célèbre mais derrière lui débarque Günther Heer qui l'achève avec une Clothesline et une German Suplex. L'ours de Berlin voit Luc Moreau par terre, le relève et lui donne un Gorilla Press Slam avant de monter sur la troisième corde pour un Moonsault.
Heer prend alors le micro sous les huées et sort un discours très flegmatique, ou il demande à Robert Durand pourquoi il n'a pas eu de match ce soir. Il montre que Luc Moreau ne sert à rien ici, et qu'il aurait très bien pu briser Castagnoli à sa place. Le show se termine avec Heer levant le poing, le pied sur Moreau.


Dernière édition par Robert Durand le Mar 13 Mar - 13:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Robert Durand
Débutant
Débutant
avatar

Messages : 28
Points : 42
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 28

MessageSujet: Re: LWL Lights #1   Jeu 8 Mar - 12:32

Résumé pour les flemmards :

- Claudio dit être le meilleur. Moreau le remet à sa place. Le match entre les deux est annoncé pour ce soir.
- Arnaud Guaud def. Liam Hornson
- Les caille-ras de l'AK Nord Crew tabassent Eddy Kerouen.
- Callaghan def. Damien Zizou
- Aventuri annonce que le prochain PPV aura lieu à Montpellier
- Loukanidis & Roselli def. Lance Hoyt
- Balki fait une mauvaise blague à Johnny Horgan. Cameron Johnson le démasque et Horgan punit Balki.
- Johnny Horgan def. Cameron Johnson dans la foulée
- Claudio Castagnoli def. Luc Moreau
- Günther Heer fait le ménage sur le ring, critique les instances de la LWL et traite Moreau de moins-que-rien.


VEUILLEZ POSTER VOS RÉACTIONS SUR LE TOPIC ADÉQUAT SVP.
Revenir en haut Aller en bas
 
LWL Lights #1
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Friday Night Lights ~ Partneariat
» baby when the light go out.
» One way or another, I'm gonna see ya. I'm gonna meetcha, meetcha, meetcha, meetcha. One day maybe next week ,I'm gonna meetcha. I'll meetcha i'll meetcha. And if the lights are all out I'll follow your bus downtown see who's hangin' out ℛ Shanti
» we’ll be burning up like neon lights.
» # 1 - I SEE THE LIGHTS.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FILE :: LWL - FED mineure :: LWL, les shows-
Sauter vers: